Rve de femmes
Vous êtes ici : Accueil > Revues > No 47 - Ados et Sexualité : des réponses à leurs questions
 
 
 
N°49 - Les expériences de mort imminente
N°49 - PDF - Les expériences de mort imminente
N°48 - La non-éducation
N°48 - PDF La non-éducation
N°47 - Ados et Sexualité : des réponses à leurs questions
N°47 - PDF Ados et Sexualité : des réponses à leurs questions
N°46 - Abusée, violée, sensible et pleinement vivante
N°46 - PDF Abusée, violée, sensible et pleinement vivante
N°45 - S'abandonner, s'ouvrir, s'offrir, ça s'apprend
N°45 - PDF S 'abandonner, s'ouvrir, s'offrir, ça s'apprend
N°44 - Cultiver la joie
N°44 - PDF Cultiver la joie
N°43 - Rites des Premières Lunes
N°43 - PDF Rites des Premières Lunes
N°42 - Une Sexualité Sacrée - Pour quoi ? Comment ?
N°42 - PDF Une Sexualité Sacrée - Pour quoi ? Comment ?
N°41 - L'alimentation vivante peut-elle restaurer la santé des femmes ?
N°41 - PDF L'alimentation vivante peut-elle restaurer la santé des femmes ?
N°40 - L'appel de la Femme Sauvage
N°40 - PDF L'appel de la Femme Sauvage
N°39 - Se séparer sans se déchirer
N°39 - PDF Se séparer sans se déchirer
N°6 - PDF Agenda lunaire 2016 - N°6 -
N°38 - Une femme avec une femme
N°38 - PDF Une femme avec une femme
N°37 - Amour, tendresse, fluidité
N°37 - PDF Amour, tendresse, fluidité
N°36 - La fonction de l'orgasme
N°36 - PDF La fonction de l'orgasme
N°5 - Agenda lunaire 2015 - N°5
N°35 - PDF Oser rêver grand et vivre ses Rêves
N°34 - PDF Sorcières, soeurcières, sourcières d'aujourd'hui
N°33 - PDF La Gynéco autrement
N°32 - PDF Les blessures sexuelles
N°31 - PDF Vivre en harmonie avec son cycle lunaire
N°30 - PDF Le Polyamour
N°29 - PDF Rites de purification
  - Agenda lunaire 2013 - N°3
N°28 - PDF La fidélité : à qui, à quoi ?
N°27 - PDF Tentes rouges, Cercles de Femmes
N°26 - Clitoris et points A, B, C, D, E, F, G... - Parlons d'amour et de sexualité aux ados PDF
N°25 - L'argent, une valeur féminine - Décoder le calendrier Maya PDF
N°2 - Agenda lunaire 2012 - N°2
N°24 - Mystère et Puissance de la Matrice - Lorsque les Mères saturent PDF
N°23 - Femmes lunaires, femmes solaires - Secrets de beauté au naturel PDF
N°22 - L'Homme honore le Féminin - Histoires de Seins PDF
N°21 - Les Archétypes - Accouchement Orgasmique PDF
N°1 - Agenda Lunaire 2011
N°20 - PDF Saisons de vie - L'enfant... école alternative
N°20 - Saisons de vie - L'enfant... école alternative
N°19 - Réinventons le couple - Perceptions subtiles PDF
N°18 - Ménopause épanouie - Tao des émotions PDF
N°17 - PDF Contraception naturelle - Rivalité... Sororité
N°17 - Contraception naturelle - Rivalité... Sororité
N°16 - L'IVG - L'Apparence reflète l'Intérieur PDF
N°15 - PDF Le Sang des Lunes - Pretresses d'aujourd'hui
N°14 - PDF Contes Initiatiques - Sexualité Yin
N°14 - Contes Initiatiques - Sexualité Yin
N°13 - Femmes en réalisation - Prière... action PDF
N°12 - PDF Gratitude - Danse, Grand-Mère
N°11 - Du corps à l'esprit - Femmes de Pouvoir PDF
N°10 - Femme créative - Porter la Vie
N°9 - Semences pr l'à-venir / Mère Terre
N°8 pd - L'Esprit des Plantes - S'ouvrir à la Mort
N°7 - Le Don d'Amour - Sexualité Sacrée PDF
N°6 - Gai-rire de soi - Apprentie de la Vie PDF
N°5 - La Voix du Silence - Notre lieu de Pouvoir PDF
N°4 - Appel des Femmes... conscience planétaire PDF
N°3 - Responsabilité/Liberté - ...les Ados PDF
N°2 - Sororité/Coopération-Ménopause... Sagesse PDF
N°1 - Cycles du corps-Cycle Lunaire Féminin PDF
 
 
 
Affichage mosaïque
 
 

Si vous souhaitez créer un lien vers notre site, insérez notre bannière en copiant le code suivant :

<a href="http://www.revedefemmes.net" target="_blank"><img src="http://www.revedefemmes.net/banniere.jpg" alt="Rêve de Femmes" border="0" /></a>

 

Ados et Sexualité : des réponses à leurs questions - N47

> Extrait | > Galerie | > Portrait

SOMMAIRE

02 Livre-toi
03 Édito / Karine Nivon
04 Sommaire

06 CARPE DIEM
07 L'air du temps / Frédérique Larcher
08 Astro mondiale / Daniel Testard
10 Énergie de saison / Marianne Soupé

12 CORPS ACCORD
13 Maux de femmes / Serena Zigrino
14 La Révolution des Yoni / Mahasatvaa Ma Ananda Sarita
16 L'ayurvéda au féminin / Nathalie Geetha Babouraj
18 Essences féminines / Anne-Julie Yonnet

19 PARFUMER L'ESPRIT
20 Le coeur se livre / Sylvie de Berg
21 Rituel de pacification intérieure / Marie-Laure Dellea-Loisance
22 Éditions Rêve de Femmes
24 Célébrons la femme debout / Christine Marsan
25 Parole d'Amenokal, sagesse du désert / François de Landorre

26 TISSONS NOS LIENS
27 Couples en chemin / Françoise Berry
28 Vers une parentalité bienveillante / Sophie Rabhi-Bouquet
29 Matern'elles / Clémence Laloue
30 Plume de jeune femme / Lilou

31 DOSSIER : Ados et Sexualité : des réponses à leurs questions
32 Un temps de vie, un passage fragile, à la valeur non négociable / Hélène Cociovitch
33 Ados et Sexualité, des réponses à vos questions / Stephen Vasey, Danièle Flaumenbaum, Karine Nivon, Josiane Bérenguier, Hélène Cociovitch, Alain Héril
42 La joie du corps vivant / Anne Douchet Morin
44 Sexualité : répondre et transmettre aux adolescents / Aurélie Mazerm-Viard
46 Avez-vous des questions ?… Hum, eh bien voici ! / Pierre-André Blanc
48 Ados, Internet et pornographie / Alain Héril
51 Un temps pour soi / Coralie Descheemaeker

52 POUR L'AMOUR DE L'ART
53 Portfolio : Léo-Vinh

58 PARTAGE : L'AMITIÉ HOMME-FEMME
59 Juste deux êtres / Hélène Cociovitch
60 Amitié Homme-Femme : Sujet tabou ? / Cathy Misson
62 Mes sincères amitiés / Carole Menduni
64 L’amitié entre un homme et une femme n’existe pas / Gaël Dubreuil
66 Sous les voiles de l’oignon / Daniel Testard

69 GARDIENNES DE LA TERRE
70 Femmes de boue / Nydia Solis Tzaquital

73 NOURRITURES TERRESTRES
74 La cuisine ayurvédique / Vibusha

76 Bulletin de commande
78 L'Agenda des Femmes
79 Pubs
84 Le Rêve d'une femme / Marlise Wabun Wind

 
 

 

EXTRAIT

EXTRAITS

PARTAGE : L'amitié Homme-Femme (Textes de : Eva Chiron, Patricia Pluvinet, Irène Clara)



Texte de Eva Chiron

RENCONTRE AMIS-CHEMIN ENTRE CORPS, ÉNERGIE, ESPRIT.

L’amitié entre le yin et le yang est avant tout la rencontre entre deux Êtres à la recherche d’une relation harmonieuse et authentique. Cependant il n’est pas toujours facile de tisser un tel lien.

L’éventail des possibles
Les amitiés hommes-femmes sont par observation multiples et diverses. Il y a les amitiés d’un jour, les amitiés de toujours, de passage ou sans âge, d’aujourd’hui et d’hier, d’ici ou d’ailleurs. Celles qui sont virtuelles, et d’autres que l’on dit réelles. Certaines sont réciproques, pendant que d’autres s’entrechoquent.
Il semblerait toutefois que la notion de sexualité soit incontournable dans l’éventail des amitiés possibles entre les deux sexes.

Force est de constater que l’expression sex friends nous est servie sous toutes ces formes cette dernière décennie. Que ce soit en levant la tête pour regarder les affiches de cinéma ; au hasard des rues en couverture d’un magazine féminin, ou encore dans les couloirs du métro parisien vantant le titre du dernier livre de l’été, le sex friend fait vendre et anime les modes de vie d’une population urbaine.
Il semblerait donc bel et bien que les amitiés colorées, comme on les appelle au Brésil, soient de la partie aux côtés d’amitiés immaculées.

Deux visions à la recherche de l’essentiel
Il y aura d’un côté celles et ceux pour qui une amitié est possible, même empreinte de sexualité, et de l’autre celles et ceux pour qui l’amitié se définit par l’absence de sexualité. Au-delà des différences de point de vue, il paraît pertinent d’aller à la recherche du sens, des sens, et de l’essentiel du lien qui peut réunir les polarités que sont un homme et une femme dans le ciel de l’amitié.
L’honnêteté, un peu, beaucoup, passionnément est l’essence qualitative d’une relation saine et sereine. Se dévoiler, c’est retirer les voiles de l’esprit qui séparent de l’autre mais aussi de soi-même. Reste à savoir que le désir a besoin de mystère ce dont l’amitié se passerait volontiers.

La naissance du lien
Un premier échange au hasard de la vie. Le premier contact qui ne vous laisse pas dans l’indifférence, puis un beau jour, un regard qui s’accroche. « Je te vois ». Le « Tu existes » fait exister le « Je » et inversement. L’autre sexe dans sa différence représente l’inconnu. Cet inconnu est une part de mystère qui crée une tension. Qui es-tu ? Et qui suis-je ?

Le jeu des polarités
Face à l’inconnu, des tensions envahissent le corps. Premières sensations, première im-Pression. Les spécificités des sexes opposés, les différences, les énergies complémentaires, entrent dans la danse du yin et du yang. Par nature le féminin est récepteur, dans l’accueil, relié au monde subtil. Le masculin, émetteur, se donne dans son expression à l’action et se relie au monde physique. Ces deux énergies convoitent l’harmonie d’un équilibre, d’abord en chacun puis avec l’autre. Commence alors le jeu du chat et de la souris.


Les corps se rencontrent
Nous sommes libres à chaque rencontre de mettre notre corps en mouvement en y mettant de la conscience. Est-ce que je gestualise ou est-ce que je gesticule ? Le corps parle sans mot, livre des messages dont l’interprétation peut être hasardeuse, quand il se sait que l’homme vient de Mars et la femme de Vénus.

L’intention de l’esprit
L’intention est la base de toutes les réussites, elle génère une énergie nouvelle. C’est grâce à elle qu’un chemin s’éclaire et se distingue dans l’éventail des possibles. L’in-Tension porte l’énergie dans l’action et donne la force de dépasser les difficultés rencontrées. L’intention travaille à l’harmonisation de l’esprit et du corps, du monde subtil et physique, du yin et du yang. Vient alors le temps et le courage de se poser les bonnes questions. Qu’est-ce que je désire ? Quels sont mes besoins ? Qu’est-ce que j’ai à offrir ? Aller à l’essentiel. Prendre le temps d’être honnête avec soi-même avant de poser son intention envers l’autre. Bien souvent lorsque l’âme agit sans intention, le risque est de se laisser prendre au Je de l’autre et joue le rôle attribué subtilement dans l’instant. Être relié·e à soi, à son intuition, permet au système de guidage interne d’indiquer si l’autre désire au-delà des mots. Qui sera le chat et qui sera la souris ?

La parole est énergie
La parole transcende les mots car elle est énergie. Branchée sur les ondes du cœur, la voie de l’honnêteté porte la vibration du son au-delà de la simple compréhension. L’énergie relie le corps et l’esprit. Lorsque celle-ci est alignée dans l’instant présent, elle libère les tensions. L’Être dans son intégrité se présente et prend la place des non-dits souvent sujets à la confusion et à l’interprétation. Lorsqu’elle dévoile une part de l’âme, la parole devient redoutable pour le mystère et le désir. Elle sabre le jeu égotique du chat et de la souris. Encore faudrait-il souhaiter que le jeu s’arrête.

Un regard qui relie.
Le mystère qui grandit.
Une impression se fait première,
devant les tensions à soustraire.
Une intention aux lèvres,
dépose les mots du rêve.
Le désir mis à genoux,
Sur la scène qui se dénoue.


Eva CHIRON

********************************************************************************************************************************************************

Texte de Patricia Pluvinet

LOIN DES HOMMES

Loin des hommes
Et de leurs peurs
Loin des hommes
De leur grandeur
Je regarde
Autour de moi

Loin des hommes
C’est effrayant
Loin des hommes
C’est envoûtant
Tout ce vide
Autour de moi

Je respire
Je prends le temps
Je m’enivre
J’écoute le vent

Je savoure
Je guette un bruit
Au secours
Je suis seule ici

Loin des hommes
Les femmes ont peur
Loin des hommes
De leur douceur
Je veux leurs bras
Autour de moi

Loin des hommes
Je perds les sens
Loin des hommes
C’est une errance
Je les veux
Autour de moi


Patricia Pluvinet
ppluvinet@wanadoo.fr
www.pluvinet-patricia-magnetisme.fr


********************************************************************************************************************************************************

Texte de Irène CLARA

SOLILOCQUES NOCTURNES


Erreur
Ils sont assis l’un en face de l’autre
les yeux rivés sur leur portable
Je t’aime écrit-elle
Moi non plus répond-il
Elle s’est trompée d’adresse

Silence
C’est quand
nous ne parlons pas
que nous nous entendons
le mieux
dit-il
Elle n’était pas
du même avis

Évidence
Il se mit à parler
dès qu’elle ouvrit la bouche
croyant ainsi échapper
à ses arguments

Malentendu
Elle dit
passion
lui répondit
patience

Ils ne parlaient pas
la même langue

Écran anti-bruit
Au fur et à mesure
qu’ils vivaient ensemble
un écran anti-bruit
poussait entre eux
quand il eut atteint
la hauteur du plafond
chacun cria
pour se faire entendre
ils collaient leurs lèvres
sur l’écran
aucun son ne passa
ils gesticulaient
puis cela leur passa



Le petit-déjeuner
Lors du premier petit-déjeuner
leurs yeux ne se quittaient pas
leur café refroidit
leur corps se réchauffa

Lors du dernier petit-déjeuner
leurs yeux ne quittaient pas
le fond de leur tasse de café vide
pleine de pourquoi

Lune de miel
Entendant qu’il lui promit la lune
elle garda les yeux fermés
les ouvrant peu après
la lune s’était éclipsée

Hiatus
Le rêve les rapprocha
Ils survolèrent la Terre
portés par des ailes
légères
Quand ils atterrirent
ils ne savaient plus
que faire de leurs ailes

La réalité les sépara


Coup de foudre
Du coup de foudre initial
ne restaient
peu après
que les coups


Guerre et paix
Elle dit paix
lui dit guerre
il n’attendait pas
et attaqua


L’homme est un loup pour la femme
Elle dit construire
lui dit détruire
lui reprochant
qu’elle détruit
ce qu’il construit

Elle lui tend la main
il lui montre son poing

Il ira jusqu’au bout
la faire souffrir
l’anéantir
jour après jour

Bague
En lui passant la bague au doigt
il crut en faire son bibelot

Suffoquant dans son globe
elle brisa le verre
enfila sa robe
et s’échappa


Peine perdue
Pour se faire pardonner
il lui offrit un bouquet de fleurs
elles sentaient la trahison
elle comprit
à l’instant même
que ses promesses
ne dureraient pas plus
qu’une saison

Leur odeur de mensonge
l’étouffa
elle prit les fleurs
et les jeta


Instinct paternel
Ma fille
est toute ma vie
cria-t-il
dans le téléphone
D’un mouvement de tête
la mamma approuva
il avait cessé
d’être l’amant
d’une belle-fille rebelle
il avait pris l’air
d’un père aimant

Fière de lui
elle s’assoupit
devant son feuilleton

Lui savoura alors son café
s’allongea sur le canapé
attrapa la télécommande
et zappa
passant d’une téléréalité
à une fiction

Interlude romantique
Elle aimait le rouge et le vert
lui était daltonien
il jurait par le Lazio
elle vibrait aux sons du tango
elle adorait la cuisine française
lui les pâtes italiennes
il voulait l’épouser
elle non
dommage
ils auraient pu faire
un couple
presque
parfait


Retrouvailles
Ils avaient tant rêvé
de leurs retrouvailles
quand au bout
de toutes ces années
elles eurent lieu
ils ne se sont pas
reconnus


L’amour en cage
Dès
qu’elle avait atterri
il lui téléphonait
tous les quarts d’heure
penses-tu à moi
ne te fais pas trop belle
elle le rassura
oui je ne pense qu’à toi
elle avait tellement
pris l’habitude
de mentir
qu’elle
ne rougissait même pas


Naître
Naître et être
privilège masculin

S’effacer disparaître
sort féminin

Pourtant hommes et femmes
furent nourris
aux mêmes seins aimants


L’herbe
Un brin d’herbe
entre ses dents
c’est ainsi qu’Ève
succomba à Adam

Serait-ce
à cause de cela
qu’on inventa la pomme
l’homme ainsi lavé
de tout soupçon
rendit coupable Cupidon
caché dans le fruit
qu’Ève lui tendit
sous forme de ver

Ce fut le début
de la première guerre

Certains substituèrent
à la pomme l’abricot
jugeant celui-ci
plus érotique plus beau
oubliant
que la faute incomba
à l’herbe
puisqu’avec elle
du nom
on passa
au verbe

On l’accusa de
trahison
passa en revue
toutes les sanctions
exigea qu’on la piétine
qu’on l’écrase
qu’on y urine
qu’on invente un désherbant
qu’on l’arrache par tous les temps

L’herbe pourtant résiste toujours
et s’invite aux gestes d’amour


Irène Clara
irene.clara51@gmail.com



 

 

GALERIE

 

 

PORTRAIT DE FEMME

Vicky Noble
Participer à la libération de la femme devient mon rêve en 1970, à 23 ans, lorsque je découvre le mouvement féministe à travers le livre La Politique du mâle de Kate Millett. Malheureuse avec mon mari, officier-formateur dans le Colorado, je décide de me séparer de lui, m’engage dans le Women’s Health Movement et rédige un manuel sur la sexualité et la santé au féminin en 1973. Grâce à une bourse, j’obtiens un diplôme en Women Studies et déménage à Berkeley avec mes filles et Karen Vogel. Nous créons toutes deux le tarot Motherpeace en 1981 et j’écris le premier livre sur ce thème en 1983.

À Berkeley, mon expérience du féminisme en tant que voie spirituelle s’enrichit de manière magique et puissante, pour m’entraîner vers le travail de ma vie d’adulte :
yoga, chamanisme féminin, travail sur les rêves, tarot, religion de la Déesse, boud-dhisme tibétain, et finalement les pratiques Dakinis que, durant ces vingt dernières années, j’adapte pour mes élèves femmes en quête d’une méthode féminine pour s’ancrer, se centrer, devenir autonomes et ainsi plus efficaces dans le monde.

Je voyage à travers le monde pour enseigner, faire des recherches, intégrer l’histoire des femmes dans la grande Histoire et ainsi participer au mouvement international de la Déesse. En 2003, je découvre le Mouvement International d’Études sur le Matriarcat composé de militantes féministes, d’expertes du monde de la Déesse, de femmes autochtones de cultures matriarcales encore prospères, corroborant ainsi mes années de recherche. L’ancienne
« civilisation de la déesse », ainsi nommée par l’archéologue Marija Gimbutas, est vivante et sa présence encore bien visible dans des petites poches de culture à travers le monde.

Motherpeace, créé intuitivement il y a presque quarante ans, exprime visuellement la réalité préhistorique des codes égalitaires et des structures sociales du matriarcat, de la gouvernance au féminin et de l’économie du don (plutôt que l’économie marchande) amenant une vie paisible et non violente pour tous. Le matriarcat est aussi vieux que l’humanité, et a été partie prenante de notre évolution durant des centaines de milliers d’années, arrivant à son apogée dans les sociétés agricoles qui ont émergé il y a neuf mille ans dans la vieille Europe, l’Afrique, l’Asie centrale, l’Inde, la Chine et l’Amérique. Le patriarcat est simplement une mutation, tout comme le cancer, qui peut être expulsé du corps si le système immunitaire est assez fort. Notre chemin est tout tracé !



 

 

 
 

© Rêve de Femmes 2009 - mentions légales