Rve de femmes
Vous êtes ici : Accueil > Revues > No 20 - Saisons de vie - L'enfant... école alternative PDF
 
 
 
N°45 - S'abandonner, s'ouvrir, s'offrir, ça s'apprend
N°45 - S'abandonner, s'ouvrir, s'offrir, ça s'apprend PDF
N°44 - Cultiver la joie
N°44 - Cultiver la joie PDF
N°43 - Rites des Premières Lunes
N°43 - Rites des Premières Lunes PDF
N°42 - Une Sexualité Sacrée - Pour quoi ? Comment ?
N°42 - Une Sexualité Sacrée - Pour quoi ? Comment ? PDF
N°41 - L'alimentation vivante peut-elle restaurer la santé des femmes ?
N°41 - L'alimentation vivante peut-elle restaurer la santé des femmes ? PDF
N°40 - L'appel de la Femme Sauvage
N°40 - L'appel de la Femme Sauvage PDF
N°39 - Se séparer sans se déchirer
N°39 - Se séparer sans se déchirer PDF
N°6 - Agenda lunaire 2016 - N°6 - PDF
N°38 - Une femme avec une femme
N°38 - Une femme avec une femme PDF
N°37 - Amour, tendresse, fluidité
N°37 - Amour, tendresse, fluidité PDF
N°36 - La fonction de l'orgasme
N°36 - La fonction de l'orgasme PDF
N°5 - Agenda lunaire 2015 - N°5
N°35 - Oser rêver grand et vivre ses Rêves pdf
N°34 - Sorcières, soeurcières, sourcières d'aujourd'hui PDF
N°33 - La Gynéco autrement PDF
N°32 - Les blessures sexuelles PDF
N°31 - Vivre en harmonie avec son cycle lunaire PDF
N°30 - Le Polyamour PDF
N°29 - Rites de purification PDF
  - Agenda lunaire 2013 - N°3
N°28 - La fidélité : à qui, à quoi ? PDF
N°27 - Tentes rouges, Cercles de Femmes PDF
N°26 - Clitoris et points A, B, C, D, E, F, G... - Parlons d'amour et de sexualité aux ados PDF
N°25 - L'argent, une valeur féminine - Décoder le calendrier Maya PDF
N°2 - Agenda lunaire 2012 - N°2
N°24 - Mystère et Puissance de la Matrice - Lorsque les Mères saturent PDF
N°23 - Femmes lunaires, femmes solaires - Secrets de beauté au naturel PDF
N°22 - L'Homme honore le Féminin - Histoires de Seins PDF
N°21 - Les Archétypes - Accouchement Orgasmique PDF
N°1 - Agenda Lunaire 2011
N°20 - Saisons de vie - L'enfant... école alternative PDF
N°20 - Saisons de vie - L'enfant... école alternative
N°19 - Réinventons le couple - Perceptions subtiles PDF
N°18 - Ménopause épanouie - Tao des émotions PDF
N°17 - Contraception naturelle - Rivalité... Sororité PDF
N°17 - Contraception naturelle - Rivalité... Sororité
N°16 - L'IVG - L'Apparence reflète l'Intérieur PDF
N°15 - Le Sang des Lunes - Pretresses d'aujourd'hui PDF
N°14 - Contes Initiatiques - Sexualité Yin PDF
N°14 - Contes Initiatiques - Sexualité Yin
N°13 - Femmes en réalisation - Prière... action PDF
N°12 - Gratitude - Danse, Grand-Mère
N°11 - Du corps à l'esprit - Femmes de Pouvoir PDF
N°10 - Femme créative - Porter la Vie PDF UNIQUEMENT
N°9 - Semences pr l'à-venir / Mère Terre
N°8 - L'Esprit des Plantes - S'ouvrir à la Mort
N°7 - Le Don d'Amour - Sexualité Sacrée PDF
N°6 - Gai-rire de soi - Apprentie de la Vie PDF
N°5 - La Voix du Silence - Notre lieu de Pouvoir PDF
N°4 - Appel des Femmes... conscience planétaire PDF
N°3 - Responsabilité/Liberté - ...les Ados PDF
N°2 - Sororité/Coopération-Ménopause... Sagesse PDF
N°1 - Cycles du corps-Cycle Lunaire Féminin PDF
 
 
 
Affichage mosaïque
 
 

Si vous souhaitez créer un lien vers notre site, insérez notre bannière en copiant le code suivant :

<a href="http://www.revedefemmes.net" target="_blank"><img src="http://www.revedefemmes.net/banniere.jpg" alt="Rêve de Femmes" border="0" /></a>

 

Saisons de vie - L'enfant... école alternative PDF - N20

> Extrait | > Galerie | > Portrait

SOMMAIRE

2 Les saisons t'enseignent
3 édito

PAROLE DE TERRIENNE
4 La transition de l'automne...
5 Automne
6 Astrologie mondiale, suite...

DOSSIER
Les saisons de la Vie

7 Ballade dans les saisons de la vie
8 Les âges de la vie en astrologie
9 A l'aube d'un nouveau jour
10 Les cycles de la vie, éternel recommencement
11 Les saisons de la vie ou les étapes de mon
cheminement spirituel
12 Les saisons dans la vie d'une femme
13 Révolution du temps - Age des saisons
15 Deux saisons de la vie
16 Accoucher, spirale de naissance et renaissance

TEMOIGNAGES
Elever l'enfant dans une école alternative

18 Scolariser son enfant dans une école alternative
20 Education : la solution « fondée sur la conscience »
22 Prendre un enfant par la main... Pour l'aider à faire seul
24 Education des enfants et écoles parallèles
25 Pédagogies, éducations, formations... et autres
aliénations
26 être créateur de sa vie
28 Jouer avec la lecture-orthographe, ce qu'il y a de plus sérieux !

30 Publicités
34 Abonnement
35 Le rêve d’une femme
36 Portrait d’artiste : Christine Sivette

 
 

 

EXTRAIT

Scolariser son enfant dans une école alternative

Devenue maman, je me suis très vite posée la question de l’instruction de mes enfants. Sachant que, dans notre pays, la scolarisation est obligatoire à partir de 6 ans, mais recommandée dès 3 ans, je me suis interrogée sur les véritables besoins de l’enfant. Etant née dans une ferme, au milieu d’un bois magique de plusieurs centaines d’hectares, j’ai toujours considéré l’école comme un lieu d’incarcération, où l’enfant est coupé de la réalité vivante du monde actif. Et je trouve paradoxal que nos sociétés occidentales préconisent d’enfermer toute la journée les enfants dans des lieux clos, fonctionnels, pour y étudier la réalité du dehors dans des livres.
Insatisfaite par les perspectives conventionnelles, j’ai ouvert, en 1999, une école dans la ferme familiale : La Ferme des Enfants. J’étais alors agricultrice, responsable d’une exploitation d’élevage caprin avec transformation fromagère. L’école a été créée dans le cadre des activités complémentaires des agriculteurs. Au départ toute petite structure d’une quinzaine d’élèves, l’école a grandi au fil des années jusqu’à atteindre un effectif de 50 élèves. Elle a déménagé de la ferme familiale vers le Hameau des Buis, un écovillage de vingt maisons dans le sud de l’Ardèche initié par La Ferme des Enfants.
Le projet de l’école est lié au respect de l’enfant naturel, et à la création d’un environnement pédagogique adapté aux enjeux actuels. Il est fondé sur deux axes complémentaires : l’un nourrit la vie intérieure et concerne le rapport à soi, à l’autre et au monde, dans la conscience, la coopération et la bienveillance.
L’autre aspect concerne les compétences nécessaires pour acquérir de l’autonomie et les ressources utiles pour inventer l’avenir : les matières conventionnelles font partie intégrante de ces outils d’autonomie, mais aussi savoir traire une chèvre, faire du fromage, élever des poules ou des cochons, faire pousser des légumes, coudre, tisser, écoconstruire, cuisiner… La vie scolaire à La Ferme des Enfants se partage donc entre temps
de classe et temps d’ateliers, l’un nourrissant l’autre. C’est une école ouverte sur le monde, avec de nombreux intervenants, car chacun est maître dans ce qu’il connaît, dans ce qu’il porte par son vécu. Des retraités, des artistes, des artisans, des voyageurs viennent ainsi partager leur expérience, leurs savoirs et leur savoir-faire avec les enfants.

... la suite dans la revue n°20...

Sophie Rabhi

***********************************************************************************************************

ci-dessous, VOS ECRITS qui ne sont pas parus dans la revue, faute de place

***********************************************************************************************************


Les bougies auriculaires et les femmes

Avez-vous pensé à utiliser les bougies auriculaires pour soigner les problèmes féminins?
Souffrez-vous de règles douloureuses chaque mois? Etes-vous tracassée par l’idée de tomber enceinte ? Avez-vous connu des sautes d’humeur après une naissance? Des difficultés à allaiter ?

Au premier abord, cela semble une idée ridicule, mais regardons de plus près ce que les bougies peuvent faire pour vous aider lors des défis surgissant à différents moments de votre vie.

Un peu d’histoire
Il faut savoir que les soins par bougies auriculaires sont utilisés depuis des milliers d'années dans de nombreuses régions du monde. Ils sont parfois taxés d'être de simples "remèdes de bonnes femmes". Or, nombreux sont ceux que l'on redécouvre aujourd'hui et dont les résultats sont excellents. Simples d'utilisation, les bougies auriculaires sont des tubes ou des cônes creux de coton ou de lin, imprégnés de cire d'abeilles ainsi que de différentes herbes. Pour traiter des maux liés aux oreilles, certains peuples y insufflaient de la fumée. A Chypre, on ajoute du miel à ce mélange afin d'empêcher que les bougies ne se consument trop rapidement car celles-ci sont en papier. On a aussi retrouvé des cônes en verre et en argile dans plusieurs régions du monde.

Le traitement
La bougie ou le cône est placé juste à l'entrée du canal auditif, puis allumé à l'autre bout. Au fur et à mesure que la bougie/cône auriculaire se consume, une douce chaleur descend en spirale et agit comme un massage du tympan, stimulant le système immunitaire. Nous savons qu'un bon fonctionnement de celui-ci est déterminant pour être en bonne santé et qu'il ne dispose pas de "système de pompe autonome" (contrairement à l'apport sanguin dépendant du cœur) pour acheminer le liquide lymphatique collectant les toxines accumulées dans l'organisme.

Les points d'acupuncture de l'oreille sont également traités en même temps, tandis que six des principaux méridiens (lignes énergétiques du corps selon la médecine chinoise), y compris les méridiens impliqués dans le traitement des allergies, ont pour source ou terminaison un point situé entre le nez et l'oreille. La bougie auriculaire diffuse donc de l'énergie à travers tout le corps en utilisant les méridiens qui le traversent. Ce traitement, appelé otothérapie, est accrédité en Suisse par l'ASCA (Fondation pour la reconnaissance et le développement des thérapies alternatives et complémentaires). Certaines assurances maladies complémentaires remboursent les soins prodigués par des thérapeutes agréés par l'ASCA ayant suivi une formation avec moi.

Des règles douloureuses
Il y a beaucoup de facteurs qui peuvent être à la base de règles douloureuses. Dans un cas de douleurs insupportables, il faudrait d’abord vérifier s'il s'agit d'endométriose. Si aucune pathologie médicale n'est observée, pourquoi ne pas essayer les bougies ? Je peux raconter l’histoire d’une adolescente qui chaque mois manquait un ou deux jours d’école à cause de fortes douleurs. Une otothérapeute lui a prodigué un soin qui lui a permis de se détendre et dormir. Elle s'est sentie bien mieux au réveil! Alors qu’est-ce qu'il s'est passé? A mon avis quelque chose d’inattendu mais assez logique. Pendant le soin la jeune fille avait le sentiment de flotter dans de l’eau. Désir subliminal de rester dans le monde de l'enfance et ne pas devenir femme ? Sans les rites de passage qui existent dans d’autres cultures, nous attendons que nos enfants deviennent adultes sans être préparés. Certains trouvent la transition difficile. En interrogeant la patiente, la thérapeute a découvert que c’était effectivement le cas. Elles se sont mises d’accord de faire un soin chaque mois pour apaiser les douleurs. Il serait aussi utile d'avoir quelqu’un à qui parler de ses ressentis.

Et le problème des seins douloureux pendant les règles ? Après avoir traité les oreilles, une bougie peut être appliquée entre les seins pour drainer la lymphe, avec d’autres bougies si nécessaire sur les glandes particulièrement douloureuses. La patiente n’a pas besoin de se déshabiller car la bougie peut être posée sur un mouchoir en papier pour protéger ses vêtements.

Difficultés à tomber enceinte
Une thérapeute m’a parlé d’une femme qui n’arrivait pas à tomber enceinte parce qu’elle appréhendait les changements que cela pouvait entraîner dans son corps. La thérapeute a appliqué une bougie dans le nombril. Deux semaines plus tard elle était enceinte. Cependant, je ne suggère pas du tout que c’est une solution pour toutes les femmes dans la même situation car beaucoup de facteurs émotionnels aussi bien que physiques doivent être pris en considération lors de la venue d’un enfant. Mais dans ce cas-là, les bougies se sont avérées utiles.

Post-partum
Il est bien connu que le fait d’allaiter un enfant le plus longtemps possible est très bénéfique pour lui. Cependant, certaines femmes sont déçues de savoir qu’elles n’arrivent pas à le faire. Encore une fois, le fait d'appliquer une bougie entre les seins peut avoir un effet très positif sur la production de lait. Ici aussi il ne faut pas négliger les facteurs émotionnels et l’image qu’une femme a d’elle-même et du rôle de ses seins dans sa sexualité.

Dans la médecine chinoise un petit bout d’armoise (appelé moxabustion) est brûlé sur le ventre d’une mère plusieurs fois par semaine après l’accouchement. Quelle en est la raison? Après avoir porté une vie pendant neuf mois, une femme peut se sentir étrangement vidée quand l’enfant est né. Encore une fois, nous ne prêtons pas attention à ce symptôme dans notre société. Une bougie appliquée dans le nombril donnera le même effet de chaleur sur toute la région. Plus simple que le moxa! Dans un cas de fausse couche, cela peut aussi amener un sentiment de réconfort.

Quelle est la fréquence de traitement conseillée ? Je suggère deux à trois fois pendant un mois, puis lorsque l’on ressent le besoin. Pour tous les cas mentionnés, les soins peuvent être plus rapprochés.

Qui doit prodiguer le traitement ? Dans un premier temps, un thérapeute qualifié est la personne indiquée pour effectuer le traitement. Plus tard, des traitements peuvent être effectués à la maison avec de l'aide.

Qu'est-ce qu'un thérapeute qualifié peut faire d'autre ? Il sera le mieux placé pour écouter et conseiller en matière de régime ou autres consignes à tenir.
.
Devrait-on traiter les oreilles avant le reste du corps ? Absolument, car cela facilitera un soin sur le corps. Cependant, si la patiente a récemment eu un soin aux oreilles ou en reçoit régulièrement, les bougies sur le corps suffisent.

Les bougies auriculaires ont-elles d'autres propriétés ? Absolument. Il y a énormément de choses à apprendre sur les bougies; c'est pourquoi j'ai publié un ouvrage sur le sujet. Mais je continue moi-même d'en découvrir. C'est également la raison pour laquelle je forme des thérapeutes à ce traitement, car seul un thérapeute peut avoir une vue globale d'un problème, poser les bonnes questions et donner les bons conseils.

Où puis-je trouver un thérapeute qualifié? Pour obtenir davantage d'informations, visitez mon site web ou me contacter.

Je suis thérapeute et je souhaite participer à une formation professionnelle: Mes cours peuvent être organisés partout, à une date souhaitée. Veuillez me contacter pour plus de détails.

Je ne suis pas thérapeute, mais je souhaiterais être formé à cette technique: Pour obtenir les détails sur mes mini-cours, veuillez me contacter.


Informations sur l'auteur
Jili Hamilton utilise les bougies de traitement auriculaire dans ses thérapies depuis plus de 20 ans. Elle a publié le premier ouvrage en anglais sur ce thème, ainsi que le seul ouvrage disponible actuellement en français sur le sujet. Une version en italien est en cours de traduction. En 2006, elle a fait partie des principaux intervenants conviés à la conférence internationale sur les bougies de traitement auriculaire qui s'est tenue au Royaume-Uni. Jili parle couramment l'anglais et le français. Vous trouverez des informations détaillées sur les cours proposés et les ouvrages mentionnés en consultant le site www.jilihamilton.com. N'hésitez pas à faire part de vos questions à info@jilihamilton.com.

Clause de non responsabilité
Les conseils donnés ne sont pas considérés comme un traitement médical et n'escomptent en aucun cas remplir cet objectif. Il convient en toutes circonstances de suivre les instructions fournies avec les bougies auriculaires ou de demander conseil auprès d'un praticien expérimenté en bougies auriculaires. Toute information contenue dans ce document a pour but d'accroître le savoir sur les bougies, leurs origines et leur emploi, mais ne remplace pas un avis médical ou un traitement à suivre en cas de problème médical particulier.

©Jili Hamilton 2011

info@jilihamilton.com

 

 

GALERIE

   
 

 

PORTRAIT DE FEMME

Sophie Rabhi
J’étais une petite fille très enthousiaste d’être en vie.
J’étais curieuse et intéressée par le monde. En grandissant, j’ai réalisé ses difficultés puis ses horreurs, inconcevables : les guerres, les conflits, la barbarie dont témoignent des siècles d’histoire. Du haut de ma toute puissance d’enfant, telle Kirikou, je me suis alors intéressée aux moyens de faire changer les choses, avec une détermination qui ne m’a jamais quittée. Vers l’âge de 23 ans, je me suis mise véritablement en chemin, avec la conscience que, comme chacun, je portais la souffrance du monde à l’intérieur de moi. J’ai
entrepris d’explorer mes peurs, mes colères, mes désespoirs... La vie s’est montrée complice de cette démarche, et m’a apporté tous les événements dont j’avais besoin pour ouvrir ma conscience. Après des études supérieures en Communication et Audiovisuel à l’université de Lyon II, je suis partie en voyage avec mon compagnon. A mon retour, j’étais enceinte de mon premier enfant. Cette naissance à venir a été déterminante dans mes choix de vie. Elle m’a permis de rassembler toutes mes valeurs, dont la plupart héritées d’un parcours familial nourrissant et inspirant.
Avec le père de mon enfant, j’ai repris l’exploitation agricole de mes parents, un élevage de chèvres laitières, et un centre de vacances et de loisirs à la ferme. Depuis plusieurs années déjà, je collaborais tous les étés avec ma mère à l’accueil des enfants à la ferme. Mon intérêt pour les enfants a fortement augmenté
avec la parentalité et son cortège de questionnements. J’ai englouti quelques mètres linéaires d’ouvrages spécialisés et fait de belles rencontres, suivi des formations. J’ai choisi d’accoucher à la maison, d’allaiter, de porter mon bébé, d’accompagner ses pleurs de manière empathique... J’étais à l’université de la
vie. La rencontre avec Alice MILLER a éclairé mon parcours, sa recherche m’accompagne aujourd’hui encore. Elle a confirmé ce que je ressentais intuitivement : changer notre manière d’accompagner l’enfant peut changer la réalité des sociétés humaines, car l’être humain est naturellement bienveillant. C’est la violence qui lui est faite dès son plus jeune âge qui le pervertit.
Forte de mes découvertes, j’ouvre, en 1999, dans la ferme familiale, une école Montessori pour enfants de 3 à 12 ans. La même année, je donne naissance à une fille, petite perle de vie. En 2001, au coeur d’un séisme personnel (un divorce éprouvant), je m’agrippe, en pleine tourmente, à une belle idée qui me traverse : créer, autour de l’école, un lieu de vie pour personnes retraitées afin de lier deux générations complémentaires. Avec le soutien d’un ami, nous lançons un communiqué dans toutes les Biocoop
de France. Le retour est immédiat, enthousiaste. Nous organisons des réunions de faisabilité et un petit collectif se constitue pour réaliser ce projet. En 2003, cadeau : je rencontre mon âme soeur, Laurent. Il devient un complice précieux, indispensable, aimant.
Pendant les 7 années qui suivent, nous nous acharnons, avec le soutien actif du collectif qui s’agrandit, pour la création du Hameau des Buis : plans, permis, chantier participatif, batailles juridiques, innovations tout azimut. Il nous faut visiter l’inédit. « Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait ! »,
murmure-t-on... Deux bébés de plus viennent compléter la famille : deux naissances à un an d’intervalle ! L’école s’accroît elle aussi et acquiert de la notoriété. En 2008, nous avons la satisfaction de déménager la ferme et l’école dans les nouveaux locaux, au Hameau des Buis. Nous accueillons désormais 50 élèves...
Les 20 logements sont en phase d’achèvement, les premiers habitants s’installent...
Aujourd’hui, la tête me tourne encore un peu de ce tourbillon de vie. Je me sens pleine des aventures, des rencontres, des explorations tout terrain... La relation humaine est au coeur de ce vécu et me sollicite toujours un peu plus profondément au quotidien. J’apprends.
Je me sens pleine de gratitude, bénéficiaire d’une existence riche et porteuse de sens, d’espoir pour l’avenir et pour mes quatre trésors qui m’ont tant appris. Merci la vie !
Sophie RABHI
 

 

 
 

© Rêve de Femmes 2009 - mentions légales